Menu
Une nouvelle crèche à Gex

Une nouvelle crèche à Gex

Une structure d’accueil pour les enfants « Les Diablotins » vient d’être inaugurée à Gex.  Dotée des dernières innovations pédagogiques,  elle accueille 66 berceaux ainsi qu’un Relais d’assistants maternels, le tout dans un bâtiment à énergie positive.

Après dix-huit mois de travaux, la structure d’accueil « Les Diablotins » ouvre ses portes. Elle s’adresse aux familles de Gex, Cessy, Echenevex et Segny. Située en lieu et place de l’ancien bâtiment qui comptait 40 berceaux, la nouvelle crèche a été construite sur un terrain mis à disposition par la commune de Gex. Elle emploie 16 personnes et accueille de façon régulière, occasionnelle ou urgente, 66 enfants de 2 mois ½ à quatre ans répartis en trois sections, bébés, moyens et grands.

La structure dispose d’une salle de jeux et d’une salle Snoezelen favorisant l’exploration sensorielle. Les repas sont cuisinés sur place dans une cuisine professionnelle, avec une alimentation favorisant les produits locaux et le bio. Le bâtiment accueille également le relais d’assistants maternels (RAM) à disposition des familles et des futurs assistants maternels. Chaque année, ce sont environ 400 familles et 179 assistants maternels qui sont accompagnés par le RAM de Gex.

Engagée depuis plusieurs années en faveur de la maîtrise de l’énergie et labellisée territoire à énergie positive, Pays de Gex agglo a opté pour la construction d’un bâtiment « Effinergie BEPOS » sur lequel 72 m² de panneaux photovoltaïques ont été installés. De plus, le chauffage des locaux est assuré par une pompe à chaleur reliée à une sonde extérieure. Au regard des besoins des familles, la Communauté d’agglomération a par ailleurs engagé un important programme de crèches et de relais d’assistants maternels sur le Pays de Gex.

 

Coûts et financements :

  • Coût total de l’opération : 4,2 M €
  • Soutiens financiers :
    • Caisse d’allocations familiales : 576 800 € ;
    • Conseil départemental de l’Ain : 264 000 € ;
    • Etat : 60  000 € de fonds de financement de la transition énergétique via la convention Territoire à énergie positive pour la croissance verte.