Menu
Participez à l’inventaire des insectes capricornes !

Participez à l’inventaire des insectes capricornes !

Rare coléoptère à bénéficier d’un statut de protection à l’échelle nationale, le Grand Capricorne du chêne est une espèce menacée. L’interco propose une application  pour le repérer, le distinguer de son cousin ravageur le Capricorne Asiatique et participer à son recensement dans le Pays de Gex .

Disponible sur Google Play

 

Le Grand Capricorne vit le plus souvent dans les vieux chênes exposés au soleil : leur feuillage est souvent dégarni et leur tronc présente des trous. Cet insecte est protégé car il participe au maintien de la fertilité des sols et également à la biodiversité. Aussi, il est potentiellement menacé de disparition.

Les larves du Grand Capricorne se nourrissent de bois et creusent des galeries. Cela permet au bois de vieux chênes de se dégrader petit à petit. C’est également une espèce support : elle fournit un habitat et de la nourriture à d’autres espèces tels les insectes, champignons, oiseaux, mammifères, bactéries… En été, les adultes sortent du chêne. Cela  forme un trou sur le tronc de l’arbre, ovale, de 2 cm de large et 5 cm de long en moyenne. Si on observe de la sciure de bois au pied des chênes, cela indique que l’insecte est fraîchement sorti de son trou.

 

Attention ! Il ne faut pas confondre :

 

 

le Grand Capricorne du chêne qui est protégé. Cet insecte appartient à la famille des coléoptères et peut mesurer jusqu’à 5,5 cm sans ses longues antennes…

 

 

… et le Capricorne Asiatique, espèce exotique envahissante qui vit le plus souvent dans les érables, peupliers, bouleaux ou marronniers. Il fait des trous parfaitement ronds d’environ 2 cm de diamètre.

 

 

Aidez-nous à recenser les Grands Capricornes du chêne !

Dans le cadre d’un protocole de sciences participatives citoyennes, Pays de Gex agglo a créé  l’application mobile « Capricornes ». Gratuite, elle est disponible sur les smartphones utilisant le système Androïd.

Vous vous baladez à proximité d’arbres et apercevez un ou plusieurs trous de forme ovale dans l’écorce, ou par chance, vous voyez directement un Grand Capricorne du chêne ?  Donnez-nous quelques détails et une photo via le formulaire disponible sur l’application. Un agent de Pays de Gex agglo et/ou un expert entomologiste vérifiera vos informations. Ainsi, vous pouvez  aider à mieux connaitre les populations de cet insecte protégé sur notre territoire.

 

Photo © Audrey Poujol / Natura 2000