Menu
L’énergie de l’accélérateur de particules du CERN  récupérée pour la ZAC Ferney-Voltaire Innovation

L’énergie de l’accélérateur de particules du CERN récupérée pour la ZAC Ferney-Voltaire Innovation

La composition du réseau chaleur et froid de la future ZAC Ferney-voltaire Innovation comportera différentes sources d’énergie, dont la récupération de la chaleur du puits n°8 du CERN. Il s’agit d’une tour évacuant l’énergie d’un système de refroidissement de l’accélérateur de particules. Une convention a été signée en ce sens mercredi 26 juin entre Pays de Gex agglo, le CERN et l’Etat.

Dans le cadre de la mise en place du réseau d’anergie de la ZAC Ferney-Genève Innovation, Pays de Gex agglo a sollicité la Société Publique Locale (SPL) « Territoire d’Innovation » pour définir avec les parties prenantes les conditions de construction, d’exploitation, d’entretien et de financement des installations permettant au CERN de fournir de la chaleur. Celle-ci proviendra du Point 8 du Grand collisionneur de hadrons « LHC », situé à proximité du futur quartier Ferney-Genève Innovation.

Cette convention a été signée mercredi 26 juin par M. Arnaud Cochet, Préfet de l’Ain, M. Frédérik Bordry directeur des accélérateurs CERN et M.Christophe Bouvier, Président de Pays Gex agglo, en présence du PDG de l’ADEME M. Arnaud Leroy.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ADEME gère le « Fonds chaleur », destiné à porter la part d’énergie renouvelables à 32 % de la consommation énergétique nationale d’ici 2030. Parmi les 4000 projets en cours sur le territoire français, celui de la récupération de chaleur dans le cadre de cette zone d’aménagement concerté (ZAC) Ferney-Genève Innovation, qui comprend 65 hectares aux portes de l’aéroport international. Ferney-Genève Innovation vient alimenter le projet économique du Grand Genève.

Qu’est-ce que le réseau d’anergie, projet unique en France, impulsé par Pays de Gex agglo pour augmenter la part d’énergie renouvelable et de récupération sur le territoire ?