Afin de limiter la propagation du COVID-19, Pays de Gex agglo adapte son fonctionnement. Quelles sont les mesures prises pour assurer la continuité du service public ? Toutes les réponses, ici
Menu
Le plan de gestion de la Réserve naturelle, qu’est ce que c’est ?

Le plan de gestion de la Réserve naturelle, qu’est ce que c’est ?

Depuis sa création en 1993, de nombreuses actions ont été menées  pour recenser, protéger et améliorer les milieux de la Réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura. Son 3ème plan de gestion est en cours de validation. Ce document précise les enjeux, recense les objectifs et les moyens d’actions  de la Réserve naturelle.

 

Le Plan de gestion de la Réserve naturelle nationale de la haute chaîne du Jura est mis en oeuvre sur une période de 10 ans afin de prendre  en compte au mieux les rythmes naturels. Son efficacité est évaluée à son terme : on mesure l’ impact des actions menées sur la faune et la flore et leur état de conservation. Le plan de gestion 2009/2018 était axé en grande partie sur la préservation du Grand Tétras, à l’aide notamment d’un suivi scientifique, de la mesure du nombre d’individus et de la qualité de l’habitat des oiseaux . Entre autres, les myrtilliers dont ils se nourrissent ont également fait l’objet d’une protection particulière grâce à une action contre la prolifération des hêtres qui envahissent les arbustes.

En 2019, de nouveaux enjeux ont été définis, accompagnés d’objectifs à long terme. L’équipe de la Réserve naturelle se projette le plus loin possible; cependant le plan d’action se veut très précis, complet et concret : en 2021, le comptage du Lynx, en 2022 la flore d’altitude… De l’état des lieux aux résultats de la gestion, le plan 2020/2029 portera principalement sur les enjeux suivants :

Le Grand tétras
Le Lynx boréal
La flore patrimoniale : Chardon bleu, Orobanche de Bartling, Joubarbe de Fauconnet
Les écosystèmes forestiers
Les pelouses mésophiles

©M Duraffourg

 

Pour soutenir la supervision et la conduite de ce plan, le Conseil scientifique constitué d’une vingtaine de membres issus des sciences naturelles et humaines, joue un rôle essentiel en apportant une réflexion et une validation scientifique. Déjà accepté à l’unanimité au Conseil Communautaire, le plan de gestion a également été approuvé par le Comité consultatif -les administrations territoriales et Etat, élus locaux, propriétaires, usagers, associations… Sous l’égide du Préfet de l’Ain- Reste à obtenir le feu vert du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel  -CSRPN-, avant sa mise en application.

La façon dont les usagers s’approprient la Réserve fait partie des facteurs clés de réussite de ce plan. La signalétique, le plan de circulation, l’exploitation forestière et le pastoralisme -la Réserve naturelle est en lien étroit et direct avec les professionnels de ces secteurs- , la possibilité de pratiquer des activités sportives… Tout cela intègre les humains à ce territoire. Pour que les actions en sa faveur soient efficaces nous devons être impliqués. A ces fins, la Réserve naturelle va développer davantage les relations avec les usagers et acteurs afin de les sensibiliser à la réglementation, aux enjeux, à la biodiversité locale, au fonctionnement du territoire, sur lequel il est indispensable d’avoir des comportements adaptés quelle que soit notre pratique, en loisir ou pour des besoins professionnels.

 

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de la Réserve naturelle et sur son nouveau plan de gestion, rendez-vous sur le site de la Réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura

©RNNHCJ

©Conservatoire Botanique National Alpin

©RNNHCJ