Menu
Illustration pour Agriculture, climat, énergie

Agriculture, climat, énergie

Agriculture

Les espaces agricoles occupent plus d’un tiers de la superficie du territoire du Pays de Gex. Ils se répartissent en trois secteurs distincts :

  • La plaine gessienne, tournée vers la polyculture-élevage, est située en zone franche, qui permet aux producteurs laitiers, céréaliers et à une partie de l’élevage destiné à la production de viande de vendre leur production sur le marché suisse. La vente locale des produits se développe, avec du maraichage ou de la transformation à la ferme, mais reste encore marginale.
  • La Haute-Chaine du Jura, dont 3000 hectares d’alpages couvrent la partie sommitale. Ils accueillent en estives des troupeaux essentiellement bovins, mais aussi ovins.
  • La vallée de la Valserine est située en zone AOP Bleu de Gex et Comté. Le lait des bovins alimente la fromagerie coopérative de Chézery-Forens. D’autres exploitations élèvent des ovins, des animaux rustiques ou des chèvres pour produire du fromage.

Des actions en faveur de l’agriculture ont été menées entre 2014 et 2020. Elles ont permis d’instituer un dialogue régulier entre les élus et les représentants de la profession agricole, d’aider financièrement des projets immobiliers en lien avec l’installation de jeunes agriculteurs, d’accompagner les exploitants en fin d’activité à transmettre leur exploitation.
Deux opérations majeures ont été réalisées sur les domaines suivants :

  • Le foncier agricole, avec l’acquisition de 50 hectares, qui ont permis l’installation d’une exploitation maraichère et de procéder à des échanges fonciers, favorisant la restructuration parcellaire et de nouvelles installations d’exploitations dans la vallée de la Valserine.
  • Les Mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC), avec la participation à un programme intégré au Plan de développement Rural régional, qui permet aux  exploitants volontaires de bénéficier d’aides pour faire évoluer leurs pratiques agricoles face aux enjeux environnementaux.
    Pour les années à venir, Afin de favoriser le développement des productions locales en agriculture durable, avec une transformation et une valorisation sur le territoire, Pays de Gex agglo a intégré la réalisation d’un Schéma territorial d’agriculture dans son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). Il s’agira notamment de permettre une meilleure couverture des besoins alimentaires du territoire, en tendant à terme vers une autonomie, en lien avec une amélioration des pratiques agricoles au regard des enjeux environnementaux et climatiques.

 

Climat – Energie

La Communauté d’agglomération du Pays de Gex mène des actions en faveur de la maîtrise de l’énergie depuis la prise de cette compétence optionnelle en 2006. L’atténuation et l’adaptation au changement climatique ont fait l’objet du premier Plan Climat Energie Territorial (PCET), approuvé en 2013.
La loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 a fait évoluer le dispositif en Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).
Le PCAET de Pays de Gex agglo, élaboré depuis 2018, a été approuvé par le Conseil communautaire le 27 février 2020 : plus d’informations ici.
Le PCAET et la politique air-énergie-climat se définissent dans le cadre de la démarche Territoire à Energie Positive (TEPOS) menée à l’échelle du Pôle métropolitain du Genevois Français, qui vise à diviser par deux les consommations énergétiques à l’horizon 2050 et à développer la production d’énergies renouvelables. La démarche TEPOS du Genevois français est une composante des actions transfrontalières menées à l’échelle du Grand Genève, notamment en matière de surveillance et d’amélioration de la qualité de l’air et de transition énergétique (assises européennes de la transition énergétique, géothermie 2020).
Une des actions du PCAET va consister à élaborer un Schéma directeur des énergies (SDE). Celui-ci permettra de synthétiser les potentiels en énergies renouvelables, qui ont fait l’objet d’études ces dernières années (méthanisation, bois-énergie, géothermie, solaire, récupération de chaleur fatale du CERN), de planifier et de hiérarchiser les investissements qui seront à réaliser pour mettre en œuvre la transition énergétique sur le territoire. L’objectif sera de conjuguer mix énergétique, planification territoriale et urbanisme, en définissant une programmation énergétique opérationnelle et coordonnée avec les producteurs d’énergie et les gestionnaires des réseaux, conformément aux orientations du PCAET, du PLUiH et de TEPOS, en matière de production et de
distribution d’énergie et de réduction des consommations. Le SDE sera finalisé en 2021.

Pays de Gex agglo a mis en ligne un observatoire de l’énergie, le SIEGEX (Système d’Information Energétique du Pays de Gex). Le SIEGEX permet de visualiser les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre par commune ou par parcelle, ainsi que les potentiels en énergie solaire.

Il est également possible de calculer la faisabilité de l’installation de panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques sur un bâtiment avec le simulateur In Sun We Trust, véritable cadastre solaire.

Pays de Gex agglo met en service, depuis début 2020, un réseau d’installations de recharge pour véhicules électriques. Ce sont au total 19 bornes qui seront déployées sur 12 communes volontaires.

Bruit

La Communauté d’agglomération du Pays de Gex a élaboré un plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) et une cartographie du bruit stratégique (CBS), en application de la directive européenne 2002/49/CE.

  • la CBS dresse un état des lieux de la situation sonore du territoire (bruits routiers, aériens, industriels) et
    de la population exposée ;
  •  le PPBE propose un bilan des actions déjà menées en faveur de la réduction ou de la prévention contre le
    bruit et présente les actions qui seront mises en œuvre dans les cinq prochaines années.