Berce du Caucase

Berce du Caucase

Heracleum mantegazzianum

Cette immense ombellifère provient comme son nom l’indique du Caucase. Les substances qu’elle produit peuvent provoquer de graves brûlures si on s’expose au soleil.

Comment la reconnaître ?

Tige : creuse, épaisse, jusqu’à 10 cm de diamètre
Feuilles : très grandes, alternes, profondément découpées en 3 à 5 divisions fortement dentées et se terminant en pointe
Fleurs : blanches, en ombelles atteignant 50 cm de diamètre.
Hauteur : jusqu’à 3,5 m

Attention ! À ne pas confondre avec :

Berce commune (Heracleum sphondylium)

Tige : hérissée de poils raides, de 2-3 cm d’épaisseur
Feuilles : lobées et non dentées, moins découpées
fleurs : blanches, en ombelles possédant moins de 35 rayons pour moins de 25 cm de diamètre
Hauteur : jusqu’à 1,5 m

Feuilles de Berce commune

Comment se dissémine-t-elle ?

Par ses graines.

Comment la gérer ?

Se munir d’un équipement spécifique pour éviter tout contact avec la sève : pantalons, manches longues, gants serrés aux poignets, et si possible lunettes et foulard. Couper le pivot racinaire avec une bêche à grande lame en avril-mai, puis en juin-juillet en début de floraison pour les rejets.

Devenir des déchets : hors graines, elle peut être découpée en tronçons et mise en tas hors sol, sinon, elle doit être exportée en centre adapté.

Par quoi la remplacer au jardin ?

Berce commune (Heracleum sphondylium)
Cette fleur indigène de plus petite taille possède des fleurs de même aspect.