Balsamine de l'Himalaya

Balsamine de l’Himalaya

Impatiens glandulifera

 

Cette plante annuelle nous vient de l’ouest de l’Himalaya, comme son nom l’indique. Elle produit de très grandes tiges (pouvant dépasser 2 m de haut) au bout desquelles se trouvent des fleurs blanches à violettes. Souvent présente sur les bords des cours d’eau, elle favorise l’érosion des berges.

Balsamine Himalaya fleur blanche

Voir l'image en grand
Balsamine Himalaya fleur rose

COMMENT LA RECONNAÎTRE ?

Tige : translucide, charnue, creuse et glabre – elle présente des nœuds renflés.

Feuilles : grandes (jusqu’à 18 cm), opposées ou verticillées par 3, allongées, dentées, vert foncé avec ligne centrale blanche

Inflorescences : grappe de 2-15 fleurs blanches, roses ou violettes, grandes (2-4 cm), en forme de « gueule ouverte », à éperon recourbé vers le bas

ATTENTION ! À NE PAS CONFONDRE AVEC :

Balsamine de Balfour (Impatiens balfourii)

Cette autre EEE se distingue de la Balsamine de l’Himalaya par sa taille plus modeste (1 m maximum) et ses fleurs bicolores violettes et blanches.

Balsamine de Baflour

CoMMENT SE DISSÉMINE-T-ELLE ?

Par ses graines, qui sont projetées jusqu’à 7 mètres de la plante grâce à un système d’auto projection mécanique.

Les graines peuvent ensuite être transportées par l’eau, lors de crues ou avec le ruissellement, sur de longues distances.

Elle peut également bouturer à partir de fragments de tiges ou de racines.

 COMMENT LA GÉRER ?

La plante s’arrache très facilement, malgré sa grande taille. Les grandes surfaces peuvent éventuellement être fauchées juste avant floraison et sous le 1er nœud pour éviter qu’elle ne reparte. Plusieurs fauches successives sont cependant nécessaires.

Devenir des déchets : incinération ou centre adapté

PAR QUOI LA REMPLACER AU JARDIN ?

Impatiente ne me-touchez-pas (Impatiens noli-tangere)

Cette fleur indigène de plus petite taille possède des fleurs jaunes de même aspect que celles de la Balsamine de l’Himalaya.

Balsamine Himalaya tige

Feuilles de Balsamine Himalaya