Les projets culturels en cours

Retrouvez ici l'ensemble des projets culturels en cours, portés par Pays de Gex agglo.

Le retour du Chef de Gare

 

 

Le chef de gare, Mr Chaix, est un héros ferroviaire et symbolique. C'est une marionnette, personnage emblématique et familier qui s'inscrit volontiers dans le paysage et tient son rang dans notre imaginaire collectif.

Mr Chaix revient sur ses pas, par la voie ferrée, aujourd'hui désaffectée, à la recherche de sa propre mémoire. C'est son grand retour.

Enclin à partager son monde singulier, il accepte volontiers d'être porté par ceux qui sont prêts à lui donner vie et de se livrer à qui veut l'emmener un peu plus loin.

Le temps de sa marche de 42 kms, s'échelonnera au printemps 2022. Il effectuera plusieurs étapes marquantes, s'arrêtera dans plusieurs gares où il sera accueilli à bras ouverts.

À chaque étape, la population lui réservera un accueil digne de ce nom : attendu en fanfare sur le quai de la gare ou rejoint sur les rails, reçu avec la solennité qu'on lui doit par les autorités de la ville, il aura droit à des hommages singuliers, la remise de l'objet de la ville, la visite d'un petit musée du voyageur ou l'exposition des archives de la gare...

Spectateur sensible, Mr Chaix ne résistera pas à montrer, en guise de remerciements, quelques confidences au bord des rails.

L'axe du projet de territoire se définit autour de la ligne ferroviaire Collonges – Fort-l’écluse / Divonne-les-Bains.

Cette ligne traverse le Pays de Gex et son histoire. C'était une colonne vertébrale, longtemps consacrée aux transports de voyageurs et de marchandises. Elle comportait une extension vers la Suisse (Nyon) et un raccordement vers Lyon qui facilitaient les passages, les rencontres et l'accueil de ceux qui viennent d'ailleurs et qui y repartent.

La ligne à voie unique a été ouverte en 1899, elle est inactive depuis 2014. Elle détient donc une mémoire encore vive, portée par de nombreux habitants du Pays de Gex.

Le Retour du chef de gare se propose de plonger dans une archéologie poétique et imaginaire de cette infrastructure du voyage et de la mobilité, en tissant et privilégiant les liens forts que peuvent entretenir les habitants avec le territoire.

Les gares desservies étaient Collonges-Fort l’Ecluse, Paradis, Peron-Farges, St Jean-de-Gonville , Thoiry, Sergy-St Genis, Chevry, Gex, Divonne-les-Bains. Certaines de ces gares porteront les étapes du projet de territoire qui se dépliera le long des 42 kms de la ligne.

En amont, des rencontres et des actions participatives et artistiques, fondatrices du projet avec les habitants, seront mis en place. Ce travail mis en commun donnera lieu à des temps forts et festifs, dans chaque ville-étape. Les habitants en seront les acteurs principaux.

Dans ce travail, il s'agit de célébrer le lien de l'homme et de son territoire par le médium du ferroviaire, avec la distance offerte par le burlesque et la poésie.